samedi 18 avril 2020

Covid19 au Tamilnadu / Covid 19 in Tamilnadu





LE CORONAVIRUS AU TAMILNADU / THE COVID 19 IN TAMILNADU

Anglophones : texts in Italics 

L' Inde, comme chacun sait, n'a échappé ni au virus  ni au confinement.

Ce qui est surprenant pour nous ici en France c'est que les chiffres des personnes infectées et des décès qui circulent sur le Net semblent extrêmement bas comparés aux nôtres.  Selon le Ministre Indien de la Santé, le 14 avril, l'Inde comptait 10 000 contaminations avérées et 360 décès.  Et pourtant il s'agit d'un Sous-Continent de  1 milliard 300 millions d'habitants.

Mais comment recenser les personnes infectées ? Comment savoir combien de pauvres vivent dans les bidonvilles, combien de travailleurs migrants, saisonniers ou journaliers ont fui Delhi en hordes misérables regagnant à pied leurs villages à des centaines de kilomètres de la capitale ?

Le Tamilnadu est, au 17 avril, le troisième état le plus atteint de l'Inde. Les chiffres officiels ici aussi nous semblent très bas : 1323 cas dont 15 morts et 283 guérisons.  

Ce que nous savons de source directe c'est que la pandémie touche principalement les grandes villes : Chennai, la capitale, Coimbatore, Trichy, etc...Les campagnes semblent être plus épargnées. 

As everybody knows, India has not been spared by the pandemic.

What surprises us - here in France - is the number of infected people and deaths.  According to the Indian Health Minister, on April, 14th, 10 000 persons were infected and 360 had died.  Which seems amazingly low for a Sub-Continent with 1 milliard 300 million inhabitants.

But, is it really possible to know how many people are infected ? To count how many poor live in the slums ? how many migrant, seasonal, daily workers and their families have fled Delhi on foot to reach their villages, hundreds of miles away ?

Yesterday - April 17th - Tamilnadu had become the third most infected State with 1323 infected cases, 15 deaths and 283 recoveries.

What we know from direct sources is that the pandemic touches mainly the biggest towns : Chennai (the Capital city), Coimbatore, Trichy, etc...The rural areas seem to have been less infected.

 

 
Distribution de masques à l'école des gitans / Masks for gypsy families

 

Toutefois, comme nous l'écrivent nos amis du SCAD - avec lequel nous coopérons depuis 2003 - à Tirunelveli : "Nous n'avons pas de certitude, les personnes présentant les symptômes n'ont pas été testées et il faut attendre qu'elles le soient pour avancer des chiffres"  

"Most of the reported cases are in the cities, Villages are better, But we are not  sure, 
People with symptoms need to be tested, then only we can come to a concrete figure."




SCAD distribue de la nourriture aux plus pauvres / SCAD delivers food to the poorest



"Nous sommes en communication avec les chefs de villages et les responsables des groupes femmes pour recenser les besoins des handicapés et des personnes âgées."

"We are communicating with our village headmen and women group leaders and coordinating the needs of differently abled and elders."





Beaucoup de familles en très grande difficulté / Lots of families are in real need of help.



"Partout où des besoins urgents se font sentir nous avons commencé à répondre aux demandes essentielles et à fournir des moyens de prévention comme du savon et des masques..Pendant les distributions nous prenons toutes les précautions nécessaires."

"Wherever there is any emergency needs we have started supplying essential commodities and preventive materials like soap and masks. We are also taking all the precautionary measures during this work."


Nous avons également de récentes nouvelles de AWARD, ONG de Palani, près du Kerala,  fondée et dirigée par Felix Francis avec qui nous travaillons aussi depuis de nombreuses années.


We have also recently heard from AWARD, a Palani NGO, close to Kerala, founded and directed by Felix Francis with whom we have been working for
many years.

Voici ce qu'il nous écrit : "Nous sommes heureux de vous informer que nos aides d'urgence concernent également les pauvres sans emploi  suite au confinement"


 "We are happy to inform you that we extended relief services to the unemployed poor people  due to COVID-19 curfew."

 

 
Distribution de nourriture à Palani / Food distribution in Palani

"Nous avons distribué du riz et des sacs de nourriture aux plus défavorisés de Palani.  Sumathi (Secrétaire et bras droit de Felix) représentait AWARD.  L'opération était menée en collaboration avec le Ministère des finances.

 




"We distributed rice and grocery bags to the needy at Palani. On behalf of AWARD TRUST, our staff Smt. Sumathi (Secretary and Felix's Assistant) led the progamme which was conducted in collaboration with the Revenue department." 


Les distances sont respectées / Distances are respected

 

Le déconfinement est prévu pour le 3 mai avec certaines dérogations - en particulier pour les professions agricoles - à partir du 20 avril.

Mais, comme le soulignent de nombreux spécialistes, des millions d'Indiens pauvres risquent de mourir de faim plutôt que du virus.

The lockdown will be over as of May, 3rd, with some derogations - particularly for agriculture - as of April, 20th.

But, according to many specialists, millions of Indians are likely to die of hunger rather than of the virus.

 

 

 

 

 

 

 

lundi 17 février 2020

Les jeunes de l'IUT-GEA aux cotés de EW / University students engaged with EW



               L'IUT-GEA ET EW / UNIVERSITY STUDENTS AND EW



Anglophones : Texts in Italics.


Dixième année de collaboration avec l'IUT-GEA
Ten years of collaboration with the University Management Department

L'une des missions de notre association est de sensibiliser le public -  et en particulier les jeunes -  aux problèmes Nord-Sud.  C'est pourquoi, à la rentrée de l'année universitaire 2009 -2010 nous avons contacté l'IUT-GEA pour définir un projet de collaboration avec les étudiants de 2ème année. L'expérience s'étant avérée positive pour les deux parties,  elle est, depuis,  reconduite chaque année.  

Les étudiants  doivent choisir un projet tutoré, en dehors de leur cursus spécifique mais qui entre dans l'évaluation finale. Un éventail assez large leur est proposé.  Nous n'avons jamais manqué de volontaires pour travailler avec notre association.  Ce choix leur permet de découvrir ce que peut être l'humanitaire en  participant à nos réunions, à nos discussions, en suivant nos différents projets.  Ils s'efforcent de nous faire connaître et, si possible de récolter des fonds tout en appliquant à l'humanitaire les méthodes apprises à l'IUT. 


As an important part of our mission, our awareness program has been oriented towards general public in France, but particularly young people.  We therefore started collaborating with the University Management Department in 2009 and have been working with the students ever since. It is a way for them to engage in  humanitarian activities, to create a fund-raising event using the very  same methods they are taught in their Department.  


Madame Alice Gaborieau est depuis 4 ans - à la suite de Monsieur Jean-Claude Martin et, avant lui,  de Monsieur Rouaud - la tutrice très appréciée des groupes d'étudiants et de notre association.

L'équipe de cette année se compose de 6 étudiants (es) particulièrement actifs et engagés. Nous avons été frappés par leur enthousiasme, leur régularité, la cohésion et la bonne entente du groupe, leur professionnalisme.





 De gauche à droite : premier plan Elisa et Pauline ; 2ème plan François, Lila et Lucie ; derrière : Madame Alice Gaborieau, Tutrice, et Alban. - 


The teacher who has been supervising  the students' work these last years is Ms. Gaborieau,  a wonderful "tutor" appreciated by students and EW staff alike.

The six students - 4 females and 2 males -  engaged in this year joint adventure are full of enthusiasm and a strong community spirit while showing professional rigour.

Cette année les étudiants ont choisi d'organiser un loto. Travail considérable - même si la salle était prêtée par le club de foot de Mignaloux.  Il faut en effet toute une organisation en amont,  une logistique qui demande du temps, de
l'énergie et une bonne répartition des tâches :   publicité, contacts avec la presse locale et régionale, création d'une affiche, recherche de lots de valeur -
100 lots seront distribués -  d'où de nombreux déplacements, etc... Sans compter les commandes de boissons pour la buvette et la confection de gâteaux et de crêpes.









This year the students chose to organize a bingo evening.  Quite a job requiring energy and a good coordination of  the work to be done ! A lot of preparation ahead : publicity, contacts with the local and regional press, with local enterprises to get 100 prizes... And the expected drinks and cakes...

Et le jour même : préparation de la salle, de la buvette, du stand des gâteaux
pour les entractes...Et ensuite le nettoyage et les comptes ! Les étudiants ont assuré !

And on the very day : getting the hall in shape, preparing drinks and goodies, and, when the party is over, putting tables and chairs away, cleaning the place and the day after,  counting the money !
The students were really up to par.

Installation des joueurs...et des cartons


Achat des cartons (Lila, Lucie - et Elisa aux crêpes et aux gâteaux)


Alban et François à la buvette



Pauline et Alban expliquent les règles du loto





Quelques joueurs de EW





La soirée a été un grand succès par sa convivialité, sa parfaite organisation et l'importance des fonds récoltés.  Ceux-ci seront  investis soit  dans des programmes d'aide à la scolarisation d' enfants de milieux très pauvres, soit dans l'installation de citernes d'eau de pluie permettant à des villages  du Sud de l'Inde, confrontés à une sécheresse récurrente, d'avoir accès à l'eau potable. Un grand merci à cette équipe généreuse et efficace que nous n'oublierons pas. 

The evening was a big success : a convivial atmosphere and a big check which will go to education or  help rural Indian villages to hace access to drinking water.  A big thanks to a generous and efficient team which we will not forget. 



Les étudiants avec les membres du bureau EW, après les comptes !



-NOTRE EXPERIENCE AVEC VOTRE ASSOCIATION-
« Nous avons eu la chance de travailler en collaboration avec l'association Education World 86, dans le but de les aider. Cette expérience fût très enrichissante et je suis heureux que nous ayons pu travailler tous ensemble pour apporter de l'aide à des gens qui en ont vraiment besoin. L'organisation de notre loto a permis de renforcer nos compétences et notre travail d'équipe. Nous remercions l'association Education World pour l'aide qu'ils nous ont apporté et ce fût une expérience qui nous a beaucoup apporté. »
-François BRAUD-

« C’était la première fois que je travaillais avec une association humanitaire et cela m’a beaucoup plu. Tout d’abord, le but de l’association m’a touché car elle vient en aide notamment à des enfants pour qu’ils puissent aller étudier avec du matériel, une tenue mais également à leur famille afin qu’ils aient une vie plus confortable. De plus, l’équipe de l’association nous a très bien accueilli et nous a soutenu tout au long de notre projet. Je suis donc très heureuse d’avoir pu récupérer de l’argent afin de vous aider et donc les aider. »
-Lila DUPONT-

« L’enthousiasme de cette association à l’idée d’aider les jeunes enfants indiens dans leurs milieux défavoriser, n’a fait que suscité mon engouement à l’idée de leur venir en aide. Ainsi récolter des fonds et promouvoir cette association a été une véritable expérience de vie. »
-Lucie SAMOYAU-

« Ces quelques mois passés à vos côtés de l’association ont été une expérience très enrichissante et incroyable. J’ai toujours voulu faire partie d’une association humanitaire afin d’aider des jeunes enfants dans le monde pour qu’ils aient une meilleure vie. Grâce à notre évènement, je suis très ravie que tous les bénéfices soient reversés à votre association qui accomplit chaque année, des actions pour soutenir les plus démunis ».
-Pauline AVRIL-

« L'équipe est très dynamique et travailler avec cette association a été un réel plaisir. Nous avons évolué auprès de personnes passionnées par ce qu'elles font et c'était une expérience très enrichissante. Ce serait avec plaisir que je pourrai collaborer à nouveau avec EW86. »
-Elisa PERETTO-

« Cette expérience m’a donné un réel horizon tant sur le plan humain que sur le plan professionnel. Quelque soit notre âge, il est très important de faire tout notre possible pour aider les plus démunis. Cette association est une aubaine pour les jeunes indiens. Et participer à leur développement, par l’intermédiaire de notre loto, est une véritable ataraxie. »

-Alban LANCEREAU-




All the students insisted on the richness of the experience :the discovery of a humanitarian association, the satisfaction of having been able to work very successfully as a team, and thus being able to help poor Indian communities, especially children.  They said that it had been profitable on both the humane and professional levels.










vendredi 25 octobre 2019

Soutien à l'un de nos partenaires indiens : Poitiers - Bruxelles / Support of one of our Indian partners : Poitiers - Bruxelles


SOUTIEN A L'UN DE NOS PARTENAIRES INDIENS : POITIERS - BRUXELLES

SUPPORT OF ONE OF OUR INDIAN PARTNERS : POITIERS - BRUSSELS


Anglophones : Texts in italics



POITIERS


Nous avons eu le plaisir de recevoir, pour la troisième fois,  Mr. A. Charles, responsable des projets au SCAD (Social Change And Development), Tirunelveli, Tamilnadu, Inde du Sud.

Visite amicale pour nous permettre de faire le point sur nos différentes actions et de faire circuler les informations auprès des Poitevins.

We had once again the privilege to welcome, for the third time, Mr. A. Charles, Project Director at SCAD (Social Change And Development),  Tirunelveli, Tamilnadu, South India.

A friendly visit to take stock of our different actions and inform as best we can our fellow citizens in Poitiers.





Charles et Nicole, membre EW et interprète, au début de la soirée / Charles and Nicole, a EW member and interpretor at the opening of the event.


Nous avons donc organisé une soirée d'échanges au Toit du Monde.  Devant une cinquantaine de personnes,  Charles a présenté les différentes actions du SCAD auprès des populations les plus démunies : Intouchables,  Gitans, Handicapés, personnes âgées, etc... Il a apporté des réponses très précises aux nombreuses questions posées sur divers aspects de la vie et de la culture indiennes, rectifiant parfois certaines idées reçues. 

La pauvreté, par exemple, ne touche pas seulement les mégapoles dont on connaît généralement les misérables bidonvilles. 70 à 80 % des pauvres vivent dans des régions rurales.  (Voir article du blog du 26/6/2019) .











Autre exemple, le système des castes, même s'il est illégal selon les textes, continue d'exister.  Il n'obéit pas, en effet, aux divers paramètres qui peuvent séparer les groupes sociaux - religions, ethnies, niveaux d'instruction, langues, frontières, etc... il s'agit d'un système ancestral auquel on ne peut échapper.  Un Intouchable peut gravir l'échelle sociale, il peut,  grâce à des quotas gouvernementaux, accéder à des professions et des responsabilités importantes...et même devenir Président de l'Inde.  C'est le cas de l'actuel Président, Ram Nath Kovind, élu en 2017...Il n'en reste pas moins que, jusqu'à ce jour, un Intouchable demeure un Intouchable et se marie très rarement hors de sa caste.

Charles a conclu en soulignant l'importance des parrainages qui permettent non seulement aux enfants d'être scolarisés, d'avoir accès aux soins, d'être nourris et habillés, mais profitent également à toute la communauté.   

Un pot de l'amitié - avec quelques spécialités indiennes - préparé par des membres de EW - clôtura la soirée.





"La Fête est finie" restent quelques membres de EW avec Charles /  "The party is over" except for a few EW members and Charles



A meeting was organised at a social center "The Roof of the World". About 50 people attended. An opportunity for Charles to correct some stereotypes :

Poverty : it does not concern only megapoles - everybody knows about the slums in the big cities, but, in fact, 70 to 80 poor people live in rural areas.

(See our blog article dated June 26th, 2019).

Casts : Although illegal, the system is very much alive.  It does not split society into groups according to races, countries, languages, education, etc...It is an ancestral system you cannot escape.  An Untouchable can go up the social ladder thanks to the quotas granted by the government, he can get a degree, be an engineer, have important public responsibilities, even become President of India,  which is the case of the current President,  Ram Nath Kovind, elected in 2017.  But, up until now, he (or she) will always remain an Untouchable and will very seldom marry outside his (or her) own cast.

Charles insisted on the importance of the sponsoring system which not only helps very poor children in all aspects of their lives (education, health, food, etc...) but also benefits the whole community.

The evening ended with nice cakes and refreshments - some of them Indian specialties - prepared by EW members.




BRUXELLES


Le  SCAD intervient dans trois districts du sud du Tamil Nadu (Tirunelveli, Tuticorin et Kanyakumari). Un projet vient d'être proposé par le SCAD concernant  6 villages du district de Tuticorin, le long de la côte, villages particulièrement sinistrés dont la principale activité est la récolte du sel.  Le but est d'améliorer la vie quotidienne des travailleurs des marais salants (voir article du blog du 25 sept.2019) et de leurs familles, en particulier celle des femmes et des enfants.

C'est un projet de grande envergure qui se déroulera sur 5 ans.  Il est urgent d'agir dans les domaines de l'éducation, de la formation des jeunes, de la santé, de la conservation de l'eau, de l'économie en général...







Ecole créée par le SCAD pour les petits des marais salants /  A school created by SCAD for kids from saltpan families




SCAD activities are located in three districts in very poor rural parts of South Tamilnadu.  One project has just been proposed by SCAD which concerns 6 villages along the coastline in the saltpan area.

The overall objective is to improve the living conditions of saltpan workers (see

our blog article dated 25/09/19) and their family members especially children and women.

It is an integrated project which will be spread out over a 5 year period and will cover education, health, water problems, economy, young adults training, etc...



EW, ainsi que d'autres associations, s'est associée à ce projet qu'elle soutiendra financièrement pendant une période de 3 à 5 ans.    EuCanAid - ONG dont le siège est à Bruxelles et qui rassemble des fonctionnaires des Institutions Européennes -  gérera le projet en tant que donateur principal.

(EW est en contact avec ECA depuis des années par l'intermédiaire de la Vice-Présidente, Annalisa Mancardi.   Son soutien nous a permis d'aider à financer un projet d'élevage de chèvres en faveur de AWARD, ONG de Palani, proche du Kerala,   et des restaurations d'ooranies au profit du SCAD).





Membres d'ECA et donateurs dans un bâtiment de la Commission Européenne / ECA members and donors in one of the European Commission buildings


EW will help funding the project on a 3 to 5 year period.   Other NGO's will contribute.  ECA - EuCanAid, a Belgian NGO whose members are working in European Institutions - will be the main manager of the project.

(ECA and EW have been in contact for many years, mainly through its Vice-President, Annalisa Mancardi (second from the left on the picture) who is a good friend.)


Après sa conférence à Poitiers,  Charles a retrouvé notre présidente à Bruxelles dans un des bâtiments de la Commission Européenne.  Charles y a présenté la version quasi définitive du projet du SCAD pour approbation, en présence des membres de ECA et des autres participants.   Après signature de tous les intéressés en décembre, le lancement aura lieu en janvier 2020.


After his lecture in Poitiers, Charles met with EW president, in Brussels, in one of the European Commission Buildings.  Charles presented the last version of the SCAD project to be approved by ECA members and other participants.  After signatures of all concerned, it will be launched in January 2020.




Contact pour parrainages : Hélène Heintz Shemwell - 06 23 82 05 42
                                        helene.shemwell@gmail.com

EW blog : www.educationworld86.blogspot.com

EuCanAid site : www.eucanaid.eu




mercredi 25 septembre 2019

Impressions du Tamil Nadu : de Chennai à Tirunelveli-Tuticorin / Impressions of Tamil Nadu : from Chennai down to Titunelveli -Tuticorin.



                                   Premières impressions du Tamil Nadu, Inde du Sud /
     
                                       First impressions of Tamil Nadu, South India



Anglophones : Texts in Italics

De Chennai au nord à Tirunelveli-Tuticorin au sud

From Chennai down to Tirunelveli-Tuticorin







Souvenirs d'une mission au Tamil Nadu co-organisée avec nos partenaires du SCAD (Social Change and Development) in Tirunelveli.


Memories of a trip to Tamil Nadu co-organized with our partners of SCAD (Social Change and Development) in Tirunelveli.

Chennai : La plage / On the beach 



Pas de bikinis sur la plage de Chennai , pas non plus de corps allongés .  Personne n'a même pris sa serviette de plage.  Est-ce dieu possible! Une multitude face à la mer !  Que font-ils donc là tous ! Est-ce la seule fascination des vagues qui les retient ou bien s'agit-il d'une simple déambulation joyeuse qui inspire leurs pas d'un bout à l'autre de cette plage infiniment immense ... Bavards ou silencieux , ils sont là sur cette plage de Chennai : enfants barboteurs, dames vêtues de leurs saris éclatants de couleurs chamarrées , messieurs en pantalons et chemises s'il vous plaît ; les pieds dans l'eau , assis ou presque totalement immergés . L'eau ruisselle sur les habits . Mais qu'importe! Il fait chaud et il faut se rafraîchir ... car , lorsque la nuit aura jeté son encre obscure ils regagneront leur quotidienneté et, dans la pénombre du soir , plus de sari coloré , plus d'écume étincelante , plus d'enfants folâtres , seulement le ronronnement du ventilateur et son souffle incertain pour rafraîchir les âmes et les corps .

(Béatrice Corral - Juillet 2018)

















No bikinis on the beach.  Nobody lying down on the sand.  They don't  even have  beach towels ! Is it ever possible ? A multitude facing the sea ! What are they all doing there ? Are they simply standing still,  fascinated by the waves or does their joyful stroll inspire their steps all along that infinitely infinite beach ?

Chatty or silent, there they are on the Chennai beach : children splashing water about,  women wearing  bright colorful saris, men in long pants and shirts if you please...Their feet in the water, sitting down or almost totally  immersed.  The water trickles down their clothes...But who cares ? It is hot and  they need to cool off...  Because, when the night will have cast its dark ink, they will return to their "dailiness" and,  in the evening shadows, there will be no more colored saris, no more sparkling foam, no more playful children, only the purring fans blowing erratically to freshen up souls and bodies.



Gandhi




J’ai remarqué que la figure de Gandhi nous accompagnait tout au long de notre voyage : sa statue le long de la plage de Puducherry, son musée à Madurai, le mémorial avec ses cendres à Kanyakumari ce  qui nous a rappelé sa vie de militance pour l’indépendance de son pays et son choix de la sobriété qui le rapprochait du peuple indien.
En revanche, nous avons aussi rencontré l’Inde moderne avec son boum économique mais aussi ses nombreuses pollutions très préoccupantes : les 1000 et un contrastes de ce grand pays !!!



(Claire Germon - juillet 2018)





Portrait de Gandhi - Musée de Madurai


I noticed that Ghandi was ever present during our trip : his statue along the beach in Puducherry, his museum in Madurai, the memorial containing his ashes in Kanyakumari which reminded us of his life as an advocate for the independance of his country and his ascetic life that brought him closer to the Indian people.

We were also acquainted with modern India, it’s economic explosion but also its various worrysome pollutions : the 1000 contrasts of this great country !






Mémorial de Gandhi - Kanyakumari




Le travail dans les marais salants / Work in « the salt pans »



Les marais salants se trouvent à la pointe du Tamil Nadu et s’étendent sur une centaine de kilomètres. Le travail y est dur, les tâches sont réparties entre hommes et femmes.
Les hommes préparent les marais, puis ratissent le sel quand l’eau s’est évaporée et le mettent en tas sur les bords.
Les femmes transportent le sel dans des cuvettes qu’elles portent sur la tête, entre 30 et 35 kilos par cuvette.  Elles déposent le sel sur un tas plus gros au bout du marais. Elles doivent marcher sur de petits chemins parallèles composés eux aussi de sel. Ballet de femmes, cuvettes sur la tête qui repartent avec leur cuvette vide pour la remplir à nouveau et refaire le même trajet.
Tout ceci sous un soleil qui tape à 40 degrés au moins, de 6 heures du matin à 12h.
Pause entre 12h et 14h et reprise dans l’après midi.
Les gens travaillent tous les jours sauf le dimanche.
Aujourd’hui les femmes touchent 225 roupies par jour. (3€ environ) les hommes  250.
Mal rémunéré, ce travail est aussi précaire, il n’a pas lieu pendant la saison de la mousson quand il pleut, c’est à dire environ pendant trois mois octobre, novembre, décembre…


(Nicole Chartier - juillet 2018)




Les marais salants / The "salt pans"




Working in the" salt pans".

The salt pans are located at Tamil Nadu’s tip near Rajapandi Nagar and cover an area of approximately 100 kilometers. The labor is taxing, the tasks are split between men and women.
The men ready the pans, then rake the salt after the water evaporates and puts it in mounds on the edge of the pan.
The women then carry the salt in bowls on their heads, around 35 to 40 kilos and deliver each bowl on other mounds. They have to walk a little trail between two pans also made of salt. A ballet of women, bowls on their heads who return with the empty bowl to fill it again and make the same trip over and over again.
All this in a minimum of 40° heat, from 6 am to 12 noon.
A break between noon and 2 pm and then back to work.
People work everyday except on Sundays.
Today women earn 225 roupies a day . (about 3€)
Men earn 250 roupies a day.

And this work is precarious, it cannot be done during monsoon season when it rains, i.e. about three months in October, November and December...



Rencontre avec nos filleuls / Meeting the children we sponsor :


Un des moments les plus émouvants et les plus attendus par moi fut la rencontre avec ma filleule à l'école de Pasuvanthanai, le 24 juillet.  Ce fut un émerveillement de rencontrer Abirana, 8 ans : ses yeux et son sourire si expressifs ont remplacé avantageusement les mots que nous n'avons pas pu échanger.  J'y ai vu un bel étonnement et un plaisir réciproque.


  (Claire Germon - juillet 2018)


 Claire et sa filleule


One of the most moving moments and the one I was most looking forward to was that of the first encounter with my goddaughter at the Pasuvanthanai school on July 24th. It was wonderful meeting Abirana, 8 years old : her eyes and smile so full of expression more than made up for our lack of communication. I saw there a sense of wonder and mutual pleasure.







Et maintenant / And now :




























dimanche 21 juillet 2019

FETES SOLIDAIRES DE L'ETE 2019 / SUMMER 2019 SOLIDARITY FESTIVALS




FETES SOLIDAIRES DE L'ETE 2019 / SUMMER 2019 SOLIDARITY FESTIVALS

ANGLOPHONES PLEASE READ THE TEXTS IN ITALICS


FETE DU TOIT DU MONDE



C'est le Toit du Monde qui a lancé la saison 2019.  La fête a en effet eu lieu dès  
le 26 mai.  Nous y étions, bien sûr !

The "Roof of the World" started the season as early as May 26th.  We were there of course !








Beau temps, bonne ambiance colorée et internationale.  De nombreuses animations et des gastronomies de différents pays.

The weather was nice, the atmosphere colorful and international.  Numerous attractions and excellent food from different countries.

Une innovation cette année avec une chorale éphémère qui rassemblait des responsables et membres de diverses associations présentes.  La chanson "La maison bleue"  est interprétée en différentes langues dont le farsi, l'arménien, le comorien entre autres... Succès total !

Something new this year : an "Ephemeral Choir" which gathered members of various associations on the spot.  We sang "The blue house - San Francisco" in different languages, Farsi, Armenian, Comorian among others better known like English and Spanish...A true success !







JOURNEE MONDIALE DES REFUGIES

Depuis 2001, cette journée mondiale a lieu le 20 juin,  dans le but de sensibiliser les populations à la cause des réfugiés dans le monde.  Elle s'avère d'autant plus importante à notre époque où les gouvernements ne semblent pas trouver une solution digne à ce que l'on nomme la "Crise des Migrants".  
Il fut un temps ou tous les êtres humains pouvaient librement circuler sur notre commune planète...


Remise des "Barbelés d'Or" aux pays les moins accueillants,  et du prix de la solidarité au Toit du Monde / "Gold  Barbed Wire" prizes were given to the least welcoming countries and the solidarity prize was awarded to the "Roof of the World" 



The Refugee World Day was created in 2001.  It always takes place on June 20th.  It aims at creating a popular awareness to the cause of the refugees.  It seems of the utmost importance these days as our governments do not seem to be able to find a humane solution to what is currrently known as "The Migrant Crisis".  There was a time when all human beings were free to move around our common planet...



FETE SOLIDAIRE ANNUELLE EW

La 14ème édition de notre Fête Solidaire Annuelle s'est tenue à l'Arche, chez notre Secrétaire, 98, boulevard des Rocs, le dimanche 30 juin.  Chaleur supportable et convivialité habituelle.  Une bonne soixantaine de membres et amis de l'association ont participé activement aux animations proposées. 



Autour de la buvette et du stand artisanat / Around the food and handicrafts stands



A l'ombre / In the shade


The 14th edition of our Annual Solidarity Festival took place at our Secretary's home on June 30th.  The heat was bearable and the atmosphere warm as usual.  At least 60 people - members and friends - took an active part in the entertainment

L'après-midi était placée sous le signe de la musique et de la danse.

Music and dance were ever present at the party.


De la musique baroque en guise d'ouverture jouée par 4 musiciens, tous anciens du Conservatoire, pour un public très attentif et touché par un genre musical que tous n'ont pas l'habitude d'entendre fréquemment...(enregistrement malheureusement peu utilisable...)  



Quator de musique baroque


The 14th edition of our Annual Solidarity Festival took place at our Secretary's home on June 30th.  The heat was bearable and the atmosphere warm as usual.  At least 60 people - members and friends - took an active part in the entertainment.

Baroque music opened the event.  The public was very attentive to a music genre not often listened to by everybody these days... ( recording not up to par, unfortunately).


"Choeur en Spectacles" nous a proposé un répertoire contemporain bien apprécié également.

A few members of a choir from a village outside Poitiers - "Choeur en Spectacles" - offered a modern and lively  repertoire, which was also well appreciated.







Les jeunes femmes du groupe arménien "Hayer de Poitou" ont exécuté plusieurs danses de leur pays.  Nous avons été conquis par leur grâce et la fluidité de leurs mouvements.


A group  of young ladies from Armenia danced for us. We were all amazed by their grace and the fluidity of their gestures.





L'après-midi s'est poursuivie avec le tirage de la tombola, l'apéritif offert par l'association et quelques chansons sur le thème de la solidarité internationale interprétées par notre propre "chorale éphémère". Nous avons chanté, entre autres, "l'Auvergnat" de Brassens et  "Lily" de Pierre Perret.




The afternoon went on with the raffle, the apéritif and a few songs interpreted by volunteers from our own "ephemeral choir" on the theme of international solidarity.  We sang Georges Brassens' "l'Anuvergnat" and Pierre Perret's  "Lily" among others.









Merci à tous pour leur participation. Nous vous sommes très reconnaissants.
Les fonds que nous avons pu récolter iront bien sûr à nos programmes.

Many thanks to all.  We are very grateful.
The funds collected will all go to our programs.


Pour rappel : Nous recherchons des parrains et marraines pour que  74 orphelins d'une région très défavorisée du Sud de l'Inde - et qui souffre actuellement d'une terrible sécheresse - puissent être scolarisés, soignés, nourris, etc...(S'adresser à Hélène Heintz Shemwell, 06 23 82 05 42). Merci.


As a reminder : We are still looking for sponsors to provide schooling, health care, food, etc...for 74 orphans from a very poor region in South-East India which is at the moment suffering from a terrible drought. Thank you.